Démarches administratives du Sénégal démarches administratives ADIE
Accueil Particuliers » Actualités » Décentralisation : les administrateurs civils veulent contribuer à la mise en œuvre de l’Acte 3
Agrandir le texteDiminuer le texte
 

Décentralisation : les administrateurs civils veulent contribuer à la mise en œuvre de l’Acte 3

8 septembre 2015

L’Amicale des administrateurs civils du Sénégal (Aacs) veut contribuer à la mise en œuvre de l’Acte 3 de la décentralisation pour davantage repositionner les collectivités locales dans leur rôle d’impulsion de la croissance, de la création d’emplois et de richesses.

Dans cette perspective, l’Amicale des administrateurs civils du Sénégal a tenu un séminaire, samedi dernier, pour formuler une contribution sur l’élaboration et la mise en œuvre de la phase 2 de l’Acte 3 de la décentralisation.
’’Si des progrès et des acquis ont pu être notés, beaucoup de faiblesses et de contraintes pèsent sur la mise en œuvre de la politique de décentralisation (…). Sous ce rapport, une réforme en profondeur s’impose pour repositionner les collectivités locales dans leur rôle d’impulsion de la croissance’’, indique l’Aacs dans un document remis à la presse.

’’Malgré les pas accomplis, on doit être fermement résolu à continuer d’œuvrer sans relâche en vue d’aplanir toutes les difficultés et d’apporter, chacun en ce qui le concerne, sa contribution à l’instauration et à la pérennité d’une politique de décentralisation efficace’’, a soutenu le président de l’Aacs, Ibrahima Guèye.

A cet effet, il soutient que la concertation et la coopération sont primordiales. ‘’Au-delà de la décentralisation, elles peuvent et doivent jouer un rôle majeur dans la mise en œuvre de toute réforme de l’Etat’’, a ajouté M. Guèye.
Le ministre du Commerce, Alioune Sarr, a invité les administrateurs civils à prendre conscience qu’ils se sont engagés dans un long processus de changement pour refonder l’action territoriale de l’Etat et faire des collectivités locales des partenaires clefs du développement.

’’La gestion d’un changement de cette nature ne se fait pas sans difficulté. L’important est de bien les identifier, de les analyser et de leur apporter les solutions appropriées, de façon à maintenir le cap sur les territoires que le chef de l’Etat souhaite pour le pays’’, a-t-il dit. Alioune Sarr a exhorté les grands corps de l’administration à ’’l’animation de cette vie intellectuelle pour aider à avoir des décisions plus informées dans la définition et la conduite de nos politiques publiques’’.

Source : APS

Démarches à consulter

Les services à contacter


Merci de bien vouloir recopier le code ci-dessus à l'identique. *

Crédits | Mentions légales | Contact